Dans cet article


Offres d'emploi

Tags

ERREUR : Le fichier d’environnement @@@SITE existe déjà en base.

ERREUR : Le fichier d’environnement @@@SITE existe déjà en base.

Description

Cette erreur peut-être rencontrée lorsque l’on se connecte en client lourd à un environnement Planisware après avoir réinitialisé une base de données (BDD) ou même sur une base vierge.

Lorsque l’on se connecte pour la première fois en client lourd, Planisware 5 demande de vérifier de modèle de données, ce qui est normal.

Ensuite lorsque l’on se reconnecte à la base,  la clé OPX2 PRO doit être rentrée, puis, au lieu de demander si l’on souhaite recharger un dpx ou un dpe, l’erreur suivante apparait et le client lourd quitte.

Le fichier d'environnement @@@SITE existe déjà en base.
Veuillez créer un fichier d'environnement sous un autre nom.

Cela est paradoxal car le comportement semble indiquer que la BDD n’est pas vierge.

Cause

Cette erreur est en général due à un processus Intranet Serveur resté connecté à la base de données. Même si on efface les données de la base (drop des tables ou suppression/création du schéma) le processus OPX2 va tenter de se reconnecter à la BDD et va créer un fichier @@@SITE.

Ceci peut arriver lorsque plusieurs serveurs applicatifs sont connectés à une même BDD et que l’on oublie de tous les arrêter avant de purger la BDD. Il est donc essentiel de s’assurer que tous les processus sont bien arrêtés avant de recharger un dpe ou un dpx.

Résolution

1) Il faut dans un premier temps vérifier qu’il n’y a pas d’autres connexions OPX2 actives sur cette base. Eventuellement, on peut s’en assurer en changeant le nom du schéma de base de données (sous Oracle). Dans ce cas les autres processus restés actifs ne parviendraient plus à contacter la BDD, ce qui permet d’éviter la création automatique du fichier @@@SITE qui pose problème.

2) Purger à nouveau la base.

3) Se reconnecter en client lourd pour recharger le dpx ou le dpe. Il ne devrait plus y avoir d’erreur.

L'équipe AXOPEN

Voir aussi les articles suivants

Rendre anonyme les URL P5

Rendre anonyme les URL P5

Le 22/06/2011 par Thibault Gonin

En standard, les URL de connexion à Planisware 5 (P5) en client léger contiennent les noms des machines  physiques sur lesquelles tourne l’application. Dans certains cas, ceci peut représenter un risque en termes de sécurité. En effet, tous les utilisateurs auront accès au nom DNS ou à l’IP du serveur hébergeant Planisware Application Server. Cet article donne donc des pistes pour rendre anonyme les URL de P5. Mise en oeuvre :
Lire l'article

Tester la disponibilité de P5 via le Ping Applicatif
La disponibilité d’une application est un élément fondamental du niveau de service attendu par les utilisateurs. Il est primordial d’être capable de détecter au plus vite toute indisponibilité de l’application. Cette détection peut prendre 2 formes : la surveillance des processus applicatifs la disponibilité fonctionnelle de l’application Nous détaillerons ici exclusivement les moyens pouvant être mis en œuvre pour tester la disponibilité fonctionnelle de l’application. Pour ce faire l’éditeur de P5, Planisware, propose la solution de Ping Applicatif.
Lire l'article

Fichiers lisp exportés par OPX2/Planisware 5

Fichiers lisp exportés par OPX2/Planisware 5

Le 13/06/2011 par Thibault Gonin

Parmi les formats d’export d’objets disponibles dans P5, l’export lisp est celui qui permet la sélection la plus fine des objets exportés. En effet ce mode d’export permet de sélectionner un à un les objets (paramétrage ou données) que l’on souhaite exporter. Procédure d’export : Pour exporter un ou plusieurs objets dans un fichier lisp, il suffit de suivre les étapes suivantes : Se connecter à l’environnement en client lourd Ouvrir la liste des objets d’environnement : Fichier > Administration > Environnement… Sélectionner le(s) objet(s) que l’on souhaite exporter (on peut s’aider d’un filtre sur les objets pour faciliter la sélection) Cliquer sur le bouton « Export des objets d’environnement » Indiquer le nom du fichier à créer (dans lequel seront exportés les objets sélectionnés) et le lieu où il va être stocké sur le poste client, puis cliquer sur « Enregistrer » Pour exporter des objets appartenant des fichiers P5 différents, il est fortement recommandé d’exporter les objets selon le fichier auquel il appartient et non selon sa classe.
Lire l'article