AXOPEN

Simuler la volumétrie cible d’une application sous Planisware 5

Lorsque l’on débute l’intégration technique (architecture et installation) d’une application  sous Planisware 5 un certain nombre de questions se posent :

  • Quelle taille doit-on donner la base de données ?
  • Quelles sont les caractéristiques (RAM, CPU, …) des serveurs sur lesquels l’application va être installée ?
  • Quelle répartition des modules Planisware sur les serveurs (le Connect notamment) ?

En général une étude d’architecture et de dimensionnement est demandée à l’éditeur Planisware ce qui permet de démarrer les activités d’intégration avec les recommandations sur les points essentiels (type et caractéristiques des machines, volumétrie, …).

Cependant, une fois l’application développée et certains projets de référence créés (pour un site pilote par exemple), il peut être intéressant, dans le cas de tests de performance, de simuler la volumétrie cible (c’est-à-dire en fonctionnement nominal).

Principe

Il s’agit dans un premier d’identifier les objets métiers dont la taille est significative dans Planisware 5. En général tous ces objets sont regroupés au sein d’un projet que l’on pourra prendre pour référence.

Ainsi en dupliquant ce projet de référence n fois il sera possible d’atteindre la volumétrie cible de l’application afin de :

  • valider le bon dimensionnement de la base de données ;
  • mener des tests de performances sur un environnement cible (avec toutes les données présentes en BDD).

L’objet de cet article est donc de préciser la démarche à adopter pour dupliquer n fois un projet sous Planisware 5 à partir d’un projet de référence.

Mise en œuvre

Dans la suite de cet article nous nommerons « PROJET_REF » le projet de référence Planisware 5. Les opérations suivantes sont à réaliser en client lourd en tant qu’administrateur.

1)      Passer le projet « PROJET_REF » à l’état « Projet modèle » s’il ne l’est pas déjà. En effet, seul un projet à l’état « Projet modèle » pourra être utilisé comme projet de référence à dupliquer.

2)      Créer une formule permettant de générer dynamiquement les noms des projets nouvellement créés. Cela pourra être pas exemple être réalisé via un générateur de code.

3)      Créer ensuite une macro de création multiple sur le Contexte OPX2 qui créé un projet avec les caractéristiques suivantes :

  • NOM : formule de génération automatique du nom
  • Projet modèle : « PROJET_REF »

Si nécessaire d’autres attributs du projet peuvent être positionnés dans cette macro de création.

4)      Appeler n fois cette requête de création (on s’aidera d’une macro d’actions multiples).

A l’issu de ce processus l’application contient maintenant n projets identiques au projet de référence.

La procédure précédente pourra être répétée sur autant de projets de référence que nécessaire (dans le cas où on a plusieurs projets de référence aux caractéristiques très différentes).

Note : Une fois la macro paramétrée et fonctionnelle on pourra automatiser son exécution par batch Planisware 5. Ce batch pourra être lancé de manière automatisé sur un serveur dédié (en général plus puissant que les postes bureautiques sur lesquels sont lancés les clients lourd). Cette stratégie s’avère particulièrement utile lorsque le nombre de projets à dupliquer est important et que le projet modèle est volumineux.