AXOPEN

Eléments de configuration à fournir avec le paramétrage d’une application sous P5

Description

La gestion de la configuration est un sujet majeur  pour tout intégrateur de la solution Planisware. En effet, il convient d’être très rigoureux pour éviter tout problème (oublis d’objets de paramétrage, régressions etc.) lors de la livraison d’une nouvelle version d’une application sous Planisware.

Dans cet article nous ne traiterons pas de la gestion de configuration Planisware à proprement parler. Ce sujet fera l’objet d’un article dédié. Il s’agit ici simplement de détailler les informations nécessaires à la bonne intégration des développements livrés dans le système d’information du client.

Eléments nécessaires à l’intégration technique de développements Planisware dans le SI d’un client :

Voici les informations ou livrables que doit impérativement fournir le développeur en plus des objets de paramétrage Planisware (livrés sous forme de lsp ou dpe) :

  • Version du noyau Planisware à installer : P5 SP1, P5 SP2, P5 SP3…
  • Configuration de patchs noyau associés : correspond généralement aux « Medical Packs » et « Technical Packs » Planisware.
  • Version de l’applet JAVA Planisware à utiliser
  • Version du module apache : fichier mod_opx2.so
  • Utilisateur intranet avec lequel doit démarrer l’Intranet Server ou les batchs : par défaut il s’agit généralement de l’utilisateur « INTRANET ».
  • Offset utilisé sur la base de développement (si la livraison se fait par dpe). Dans ce cas, la base de production devra nécessairement posséder un offset et celui-ci doit être différent de celui de la base de développement.

A ces éléments s’ajoutent si nécessaire les points suivants :

  • Variables d’environnement Planisware chargées au démarrage et utilisées dans le paramétrage et qu’il faut définir dans les fichiers *.ini :

exemple : si on utilise dans le paramétrage la variable « document-file-server-path » pour stocker des documents sous 2 sous répertoires « pdf » et « xls » par exemple, il est nécessaire de préciser à l’intégrateur technique que :

  • la variable « document-file-server-path » doit être définie
  • les sous-dossier « pdf » et « xls » doivent être créés sous ce répertoire.

Sinon la fonctionnalité P5 développée ne fonctionnera pas car les répertoire utilisés ne seront pas présents sur le serveur.

  • Répertoires à créer sur le serveur pour permettre la bonne exécution des traitements paramétrés (cf. point précédent).
  • Eventuels paramètres fonctionnels à modifier (écrans d’administration ou se situent ces paramètres et valeurs qu’ils doivent prendre).