Dans cet article


Offres d'emploi

Tags

Configuration du nombre maximal de sessions d’une base de données Oracle pour Planisware

Introduction

Lorsque l’on installe un environnement Planisware Server en cluster (plusieurs Intranet Servers) connecté à un schéma de base de données Oracle il est utile de vérifier que la base Oracle est bien configurée pour ce type de fonctionnement. En particulier lorsque l’on a un nombre important d’Intranet Server démarrés il faut vérifier que le nombre maximal de sessions autorisées sur la base de données est bien paramétré.

Services Planisware et interactions avec la base de données

Les services Planisware communiquent vers la base de données via le module Planisware Connect. Le module Connect n’établit pas de connexion pour son compte propre mais pour celui des services applicatifs suivants :

  • Intranet Server (maître et esclave)
  • Dispatch
  • TimeCard HTML

     

Estimation du nombre de sessions oracle nécessaires au fonctionnement de Planisware

Il convient de s’interroger sur le nombre de connexions (sessions) établies par chaque processus Planisware avec la base. A titre informatif voici le nombre de sessions oracle ouvertes par type de processus Planisware sur un environnement sous Planisware 5 SP1 :

Intranet Server

  • 1 session pour le Watchdog Intranet Server
  • 2 sessions par Intranet Server (master ou slave)

Dispatch

  • 3 sessions pour le Dispatch

TimeCard HTML

  • 4 sessions par TimeCard HTML (master ou slave)

Client lourd ou batchs

  • 1 connexion par client lourd ou batch lancé

A cela se rajouteront les connexions ponctuelles des processus forkés (à estimer en fonction de l’utilisation des forks dans votre application Planisware).

Ainsi par exemple pour un environnement Planisware avec :

  • 1 Dispatch
  • 8 IS slaves

Le nombre minimum de sessions oracle ouvertes par les services Planisware sera de 3 (Dispatch) + 17 (Intranet Server), soient 20 sessions hors processus forkés. Si on estime 1 fork par IS slave dans notre exemple on arrive à 28 sessions simultanées pour les processus Planisware.

 

Vérification du nombre de sessions oracle ouvertes pour une application Planisware en fonctionnement

Il est également possible de vérifier à chaud le nombre de sessions ouvertes par Planisware sur une base. Pour cela il suffira de se connecter avec un utilisateur oracle administrateur de la base (SYSTEM par exemple) et d’exécuter une requête SQL du type suivant :

<span >SQL> select * from v$session where MODULE like &#39;%OPX2%&#39;;</span>

Cette commande est valable pour un environnement P5 SP3. Elle permettra d’afficher toutes les sessions de base de données ouvertes par les processus Planisware.

 

Vérification du paramètre oracle sur le nombre maxi de sessions de BDD

Le paramètre “*.session” initialisé au démarrage de la base indique le nombre maximal de sessions simultanées que la base de données Oracle va accepter. Au-delà toute nouvelle tentative d’accès à la base de données sera refusée.

Attention ce paramètre est un paramètre global pour toute la base de données (non spécifique à un schéma ou un utilisateur). Ce quota est notamment partagé avec les utilisateurs SYS et SYSTEM. 

On peut vérifier la valeur du paramètre “*.session” en lisant sa valeur dans le fichier “spfile.ora” de la base.

Ce nombre doit être supérieur au nombre de sessions simultanées estimées pour les services Planisware. Comme indiqué précédemment, comme ce paramètre est valable pour toute la base de données, on ne doit pas oublier d’inclure les connexions autres que celles de notre environnement Planisware :

  • Sessions système oracle (SYS et SYSTEM)
  • Accès à la base de données via des outils tels que SQL Developer
  • Accès direct à la base via SQLPLUS
  • Autres applications possédant un schéma sur la même base

En cas de mauvaise estimation de cette valeur maximum de sessions autorisée sur la base de données on il y aura dysfonctionnement des processus qui tenteront de se connecter à la base (refus d’accès à la base de données).

L'équipe AXOPEN

Voir aussi les articles suivants

Supervision des processus Planiware sous UNIX

Supervision des processus Planiware sous UNIX

Le 18/02/2012 par Thibault Gonin

Sous UNIX lorsqu’une instance Planisware (PLW) est démarrée un certain nombre de processus système apparaissent. Chaque module Planisware (Connect, Application Server ou Intranet Server, Dispatch, Timecard etc.) possède un certain nombre de processus et sous-processus qui lui est propre. En exploitation il peut être intéressant de superviser ces processus unix pour détecter une éventuelle défaillance de l’un d’eux. Cet article présente d’une part les processus Planisware présent sur un serveur UNIX et d’autre part les stratégies de surveillance que l’on peut mettre en place pour une supervision efficace.
Lire l'article

Introduction Dans un environnement Planisware Application Server possédant plusieurs Intranet Server (en cluster), le processus Dispatch va renvoyer tout nouvel utilisateur vers l’Intranet Server (IS) le moins chargé. Il peut arriver que la redirection échoue car l’url cible n’est pas disponible (souvent une erreur 500, service indisponible). En général cela arrive lorsque les processus Intranet Server ne sont pas encore totalement démarrés. Si le problème persiste, même après le démarrage complet des IS, il faut vérifier la pertinence de l’URL renvoyée par le Dispatch.
Lire l'article

Impacts du fonctionnement de Planisware 5 sur le sizing des serveurs applicatifs
Introduction Afin de gérer au mieux les performances d’une application sous Planisware 5 le dimensionnement des machines est un élément primordial. En effet le fonctionnement du progiciel Planisware induit des contraintes spécifiques en termes : de mémoire vive (RAM) de nombre de coeurs de performance des CPU (type et fréquence) Il est possible (voire vivement recommandé) de demander à Planisware une étude de sizing afin de déterminer au mieux les caractéristiques des machines qui vont héberger une application sous Planisware 5.
Lire l'article