Dans cet article


Offres d'emploi

Tags

Les fichiers de cache du progiciel Planisware

Introduction

Pour fonctionner Planisware utilise un certain nombre de ressources qu’il stocke en local sur le serveur hébergeant les services Planisware Application Server ou les postes clients. Il est important de bien comprendre le rôle de ces fichiers stockés dans le cache pour optimiser l’exploitation du progiciel ou résoudre d’éventuels bugs. Cet article vise donc à présenter ces fichiers de cache (type, utilisation, localisation…).

Attention la localisation de ces fichiers peut varier en fonction de la version d’OS et de la version de Planisware (OPX2 R4, P5 SP1, P5 SP3…).

Par la suite nous présenterons les principaux fichiers de cache pour chaque type d’accès à l’application :

  • client lourd : OPX2 Pro
  • client léger : applet Java
  • Planisware Application Server

Fichiers de cache du client lourd (OPX2 Pro)

Localisation des fichiers :

Les fichiers de cache sont situés sous le %temp% de l’utilisateur Windows à la racine ou dans des sous-répertoires.

Pour Planisware 5 SP1

  • opx2.dpy : paramètres d’affichage (129 octets)
(IN-PACKAGE :LISPWIN)
(SETQ *DEFAULT-X* 448)
(SETQ *DEFAULT-Y* 156)
(SETQ *DEFAULT-WIDTH* 1024)
(SETQ *DEFAULT-HEIGHT* 768)
  • OPX2Login.ini : derniers paramètres de connexion à l’instance Planisware (109 octets)
(IN-PACKAGE :OPX2-USER)
(SETQ LOGIN::*LAST-DATABASE* "DATABASE_PLW_DEV1")
(SETQ LOGIN::*LAST-USER* "dev")
  • opx2r5.gif : image « Loading Planisware » (11,5 Ko)

loading

  • splashr5.html : page html présentant le logo loading P5 du démarrage (310 octets)
<
!DOCTYPE HTML PUBLIC "-//W3C//DTD HTML 4.01 Transitional//EN">
<
HTML>
 <
HEAD>
    <
TITLE>Main<
/TITLE>
  <
/HEAD>
  <
BODY>
    <
TABLE WIDTH= "100%" HEIGHT="100%">
    <
TR>
      <
TD ALIGN="CENTER" VALIGN="MIDDLE">
        <
IMG SRC="opx2r5.gif" ALIGN="MIDDLE">
      <
/TD>
    <
/TR>
    <
/TABLE>
  <
/BODY>
<
/HTML>
  • Répertoire %temp%\opx2data

Ce répertoire contient des sous-répertoires du type : @@
Ex. DATABASE_PLW_DEV1@827074721@47 (176 Mo)

  • sitenv.opx2 (76,2 Ko)
  • script_index.txt (1,29 Mo)
  • Plusieurs centaines de fichiers GIF et PNG (env. 100 Ko par fichier) : icones et éléments d’IHM Planisware.
  • env_index_dutch.txt (1,88 Mo)
  • env_index_english.txt (1,81 Mo)
  • env_index_french.txt (1,99 Mo)
  • env_index_german.txt (1,93 Mo)
  • env_index_italian.txt (1,97 Mo)
  • Plusieurs fichiers FABL : ex. DISPLAY.827075419.V2441123830.1.1.51801.fabl (taille moyenne par fichier 2Ko)
  • d47.opx2 (100 Ko)
  • build : version du noyau (7 octets)
  • attributecache.txt (59,9 Ko)
  • Plusieurs fichiers *.opx2 et *.lsp : ex. 2448336668.lsp et 2448336668.opx2 (quelques centaines de Ko)
  • Répertoire %temp%\opx2images

Ce répertoire contient des images *.dxl du processus Planisware
Ex. fixb0832b487fbbf7ea44062bf7c2cfe90.dxl (238 Mo)

  • Répertoire %temp%\opx2fixes

Ce répertoire contient des sous répertoires qui contiennent eux-mêmes les patchs Planisware stockés en cache.
Ex. dad8f1d7c50c49af48e7510d81a30b2a (taille : quelques dizaines de Mo)

  • Plusieurs centaines de fichiers scXXXX-is-YYY-ZZZZ-vX.Y
    Ex. sc7339-is-518-8000-v3.6

L'équipe AXOPEN

Voir aussi les articles suivants

Localisation des fichiers de cache de Planisware 5

Le 23/04/2013 par Thibault Gonin

Introduction Les fichiers de cache de Planisware sont utilisés par les processus Planisware pour stocker temporairement des données de type image, patchs, utilisateur par défaut, etc…). Ce cache permet un chargement plus rapide des données ou la conservation d’informations renseignées lors des précédentes connexions.  On distingue plusieurs catégories de cache : cache du client lourd Planisware ou du serveur d’application cache du client léger (l’applet JAVA Planisware) La localisation des fichiers de cache pourra donc varier en fonction de ces catégories mais aussi en fonction du type de plateforme sur laquelle tournent les services OPX2 (Windows, Linux, …).
Lire l'article

Description Lorsque l’on travaille sur des objets scripts OPX2 au bout d’un certain nombre de vérifications/exécutions des scripts il arrive fréquemment que le client lourd P5 affiche un message d’erreur. du type suivant : Cause Il s’agit globalement d’un problème de saturation mémoire car le client lourd présente des difficultés à libérer/recycler la mémoire RAM utilisée. Résolution La solution la plus simple et la plus radicale est de réaliser les opérations suivantes :
Lire l'article

Vérification du modèle physique de données

Vérification du modèle physique de données

Le 15/02/2013 par Thibault Gonin

Objectif : Vérifier le modèle de donnée. Cette action est à faire dans tous les cas où le modèle physique de données est modifié (nouveau champ, nouvelle table …). Il faut passer par cette étape pour que les modifications soient prises en compte.   Procédure de vérification du modèle physique de donnée : Passer en mode « administrateur » (Fichier > Administration > Mode administrateur). Cela permet de débloquer la fonctionnalité de vérification du modèle physique de données.
Lire l'article