Dans cet article


Offres d'emploi

Tags

JBoss 7 – Chargement de ressources par JNDI – Externalisation d’un fichier .properties

Il peut est parfois utile de charger des propriétés directement en JNDI depuis le serveur. Par exemple, un fichier properties qu’on souhaite externaliser de son war et qui est spécifique à chaque environnement. JBoss possède un mécanisme pour disposer de propriétés exposées en JNDI à l’application. Cette configuration se situe dans le subsystem naming:1.1.

JBoss offre avec ce subsystem deux solutions pour disposer d’une « base de données » de properties:

Soit en mettant toutes les properties dans le fichier de configuration comme ceci.

<
subsystem xmlns="urn:jboss:domain:naming:1.1">	
 <
bindings>	
   <
simple name="jndi/mavaleur" value="mavaleur">
   <
/simple>
 <
/bindings>
<
/subsystem>

Soit en injectant le fichier de properties en JNDI dans l’application avec l’ajout d’un module dans JBOSS. https://github.com/crowdcode-de/jndi-properties-factory ce qui est très pratique si le fichier de properties est volumineux.

Voilà, avec cette petite astuce, il est possible de stocker des propriétés dans le fichier de configuration standalone, ou bien dans un fichier de properties externalisé. Il est après très facile de charger ces paramètrages dans l’application grace à JNDI.

L'équipe AXOPEN

Voir aussi les articles suivants

Si vous souhaitez installer le cas sur un serveur Jboss 7, voici la liste des étapes. En effet,  le cas ne se déploie pas nativement sur Jboss 7, il est nécessaire de faire des ajustements de configuration dans le war. En partant d’un CAS fraîchement téléchargé à l’adresse: http://www.jasig.org/cas/download Librairies  Mettre les librairies suivantes dans le dossier /WEB-INF/lib  commons-dbcp-1.4.jar commons-pool-1.6.jar mysql-connector-java-5.1.17-bin.jar (Si vous utilisez un serveur mysql) Configuration d’hibernate Ajouter Hibernate dialect dans \WEB-INF\classes\META-INF\persistence.
Lire l'article

Il peut être intéressant d’utiliser des paths dans la configuration JBOSS par exemple pour le logging subsystem. Ceci permet de spécifier exactement ou les fichiers de logs vont être créés. Dans notre exemple dans /var/log/jboss/ Pour ce faire, il suffit de créer en haut de fichier XML standalone les balises suivantes: (On peut créer autant de path (chemin) que désiré.) < paths> < path name="path_exemple" path="/var/log/jboss/"> < /path> < /paths> Pour l’utiliser, il suffit de le renseigner dans le loggeur de la manière suivante:
Lire l'article

Jboss Cluster HA Lors de la mise en cluster d’un Jboss EAP 6.2 (mais quelques soit la version à partir de 7.x), il se peut que les nodes du cluster (sur différent serveur) ne se voient pas et que certains messages apparaissent dans la console de JBOSS alors que si vous essayer de faire un cluster sur une même machine le cluster fonctionne. Voici les messages que vous pouvez voir apparaitre dans la log Si vous utilisez la stack TCP.
Lire l'article