Dans cet article


Offres d'emploi

Tags

Planisware : utiliser le champ LOGIN pour l’authentification à la place de l’ID

Planisware : utiliser le champ LOGIN pour l’authentification à la place de l’ID

Introduction

Par défaut, dans une application sous Planisware, l’authentification de la connexion (user/mdp) se fait avec pour « user » le champ ID (champ calculé basé sur le champ NOM). Ceci implique que le NOM de l’utilisateur renseigné dans Planisware doit être unique et compatible avec le système d’authentification choisi (OPX2, LDAP, LDAPS, SSO…). Cela ce traduit en général par l’utilisation de l’identifiant du collaborateur dans l’entreprise. Lorsque cet identifiant ou matricule ne permet pas d’identifier facilement l’utilisateur on complète souvent le champ descriptif (DESC) par le nom complet de la personne. Cependant la manipulation des utilisateurs dans l’application s’appuie souvent par défaut sur le champ NOM ce qui rend ces manipulations compliquées.

Exemple : prenons l’exemple d’un collaborateur nommé Pierre DUPONT.

  • Si le système d’authentification de l’entreprise utilise un ID simple à reconnaître du type : « pierre.dupont » ou « pdupont » ou « dupontp » etc…

    => il est facile de savoir que l’utilisateur dont il s’agit est Pierre DUPONT.

  • Si le système d’authentification de l’entreprise utilise un ID complexe à reconnaître : AZ237

    => il est compliqué voir impossible de savoir rapidement à quel utilisateur correspond cet ID.

Dans le cas où l’ID utilisé par le système d’authentification de l’entreprise (LDAP, LDAPS, SSO…) est complexe, il est possible de modifier le comportement standard et de préciser à Planisware que le login à prendre en compte pour l’authentification ne sera pas le NOM de l’utilisateur mais le champ LOGIN de l’utilisateur.

Mise en place de l’authentification par le LOGIN

Pour mettre en place une authentification par LOGIN il faut réaliser les étapes suivantes :

  1. Renseigner les champs « LOGIN » de tous les utilisateurs de la base
  2. Modifier les fichiers *.ini (en général le fichier database.ini)

1 – Renseigner les champs « LOGIN » de tous les utilisateurs de la base

Pour commencer il est nécessaire de s’assurer que le champ LOGIN de tous les utilisateurs de la base Planisware est bien renseigné avec la valeur du login compatible avec le système d’authentification retenu. Dans notre exemple le champ LOGIN de l’utilisateur Pierre DUPONT contiendra la valeur « AZ237 ».

Pour des raisons de cohérence des données il est également important que tous les utilisateurs aient bien leur champ LOGIN renseigné. Dans le cas contraire on risque de ne pas pouvoir démarrer l’Intranet Server à cause d’erreurs du type « Unknown user ».

2 – Modifier les fichiers *.ini

Il faut ensuite mettre à jour le fichier *.ini contenant la définition de la base de données (en général le fichier database.ini) pour ajouter l’instruction suivante :

(setq gio::*login-attribute* :login)

Après redémarrage des services l’authentification ne prendra plus pour « user » lD Planisware de l’utilisateur mais bien son LOGIN.

L'équipe AXOPEN

Voir aussi les articles suivants

Description : A la suite d’une installation standard de Planisware Application Server Planisware 5 SP3, de la mise à jour de la configuration de patchs (obin) et de la pose du dernier applet Java il peut arriver qu’à la connexion une double authentification soit nécessaire pour ce connecter : d’abord l’authentification classique du serveur HTTP :     puis une seconde authentification au chargement de l’applet JAVA :
Lire l'article

Planisware : afficher les objets parents des éléments filtrés
Problématique On se place dans un tableau de données arborescentes (ex. WBS, OBS, RBS etc..) sous Planisware. Lorsque l’on filtre les données à afficher, par défaut, les éléments parents (niveaux supérieurs de l’arborescence) qui ne respectent pas la condition du filtre ne sont pas affichés. Conceptuellement cela est normal car ces éléments ne respectent pas les conditions du filtre et ne sont donc pas affichés. Cependant il est souvent utile de pouvoir afficher les niveaux parents, notamment pour faciliter la lecture des données affichées.
Lire l'article

Planisware : déterminer la version des différents composants d’un Intranet Server
Introduction Afin d’assurer une gestion de configuration efficace d’une application sous Planisware il est nécessaire de pouvoir identifier la version de chacun des composants techniques (version du noyau, version de l’applet, etc…). Cet article ne traite pas de la gestion des objets d’environnement (ou paramétrage) Planisware. Composant Exemple Noyau – version majeure P5 SP3 Noyau – version patch (« officiels »+deltas) Maintenance Pack 5.
Lire l'article