AXOPEN

WifiMapper : l’application pour trouver du wifi gratuit

Vous êtes à l’étranger, en déplacement au milieu de la France, votre réseau 4G s’est réduit à un réseau Edge ou vous voulez éviter le hors forfait ? Vous avez un forfait internet limité sur votre smartphone ? Ou vous avez tout simplement besoin d’utiliser internet gratuitement sur votre ordinateur ou votre tablette ? OpenSignal a trouvé une solution à votre problème : une application smartphone pour trouver du wifi gratuit appelée WifiMapper.

Après avoir déjà lancé en 2013 l’application Weathersignal qui permettait de partager les données météorologiques, OpenSignal s’est récemment lancé dans un nouveau projet : une application smartphone représentant la cartographie des réseaux wifi gratuits.

Principe de WifiMapper :

Cette nouvelle application recense plus de 2 millions de réseaux wifi gratuits dans le monde. Grâce au système de géolocalisation, elle vous indique sur la carte les points d’accès wifi à proximité ainsi que quelques informations utiles : la qualité du réseau, le type de lieu dans lequel le hotspot se trouve ainsi que les commentaires associés à ces réseaux.

Wifi

Comment ça marche ?

Les données sont collectées grâce à la communauté Opensignal qui fonctionne dans une logique de crowdsourcing ( c’est à dire que ce sont les utilisateurs, comme vous et moi, qui notifient la présence des différents réseaux wifi à l’application) . Ce mode de fonctionnement permet une mise à jour régulière des points d’accès wifi.

De plus, grâce à des algorithmes faits maison, l’application est capable de faire le tri entre les réseaux wifi gratuits et ceux qui sont payants ou jugés non utiles pour les utilisateurs.

WifiMapper : comment se procure t’on l’application ?

L’application pour trouver du wifi gratuit est déjà disponible depuis une semaine sur l’Apple Store et devrait arriver sur Android le mois prochain.

Notre avis :

Après avoir testé l’application,  on peut noter quelques petits bémols :

  • La connexion à la communauté ne peut se faire que par un compte Facebook
  • Quelques bugs pour la géolocalisation
  • L’application n’est disponible qu’en anglais

A part cela, on peut dire que c’est un bon concept qui mérite d’être tester.  Et puis, après tout, elle est gratuite, alors pourquoi ne pas en profiter ?