Tags

Planisware : afficher la console java
Planisware : afficher la console java


Problématique Où sont tracées les actions réalisées sur un poste utilisateur par Java ? Comment afficher les informations relatives à l’applet Java sur le poste client ? Cet article précise comment afficher et consulter la console Java des traitements Planisware sur un poste utilisateur. Afficher la console utilisateur de Planisware Pour rappel il existe 2 modes de connexion au progiciel Planisware en client léger : java ou ajax. Dans certains cas (pour résoudre un problème technique par exemple) il peut être nécessaire d’afficher la « console java ».

Lire la suite…



Configuration du nombre maximal de sessions d’une base de données Oracle pour Planisware

Introduction Lorsque l’on installe un environnement Planisware Server en cluster (plusieurs Intranet Servers) connecté à un schéma de base de données Oracle il est utile de vérifier que la base Oracle est bien configurée pour ce type de fonctionnement. En particulier lorsque l’on a un nombre important d’Intranet Server démarrés il faut vérifier que le nombre maximal de sessions autorisées sur la base de données est bien paramétré. Services Planisware et interactions avec la base de données

Lire la suite…



Impacts du fonctionnement de Planisware 5 sur le sizing des serveurs applicatifs
Impacts du fonctionnement de Planisware 5 sur le sizing des serveurs applicatifs


Introduction Afin de gérer au mieux les performances d’une application sous Planisware 5 le dimensionnement des machines est un élément primordial. En effet le fonctionnement du progiciel Planisware induit des contraintes spécifiques en termes : de mémoire vive (RAM) de nombre de coeurs de performance des CPU (type et fréquence) Il est possible (voire vivement recommandé) de demander à Planisware une étude de sizing afin de déterminer au mieux les caractéristiques des machines qui vont héberger une application sous Planisware 5.

Lire la suite…



Localisation des fichiers de configuration Planisware sous Windows 7
Localisation des fichiers de configuration Planisware sous Windows 7


Dans les derniers programmes d’installation de Planisware Application Server sous Windows 7 (comme celui de la P5 SP2 Windows par exemple) les fichiers de configuration (opx2.ini, database.ini, intranet.ini et timecard.ini) et le répertoire des patchs (« updates ») ne sont plus localisés dans le répertoire classique : \Planisware Application Server\INSTANCE_P5\OPX2Modules\ Ceci est un peu déroutant mais les fichiers de configuration ainsi que le dossier contenant les patchs ont été déplacés sous une arborescence utilisateur de Windows 7 :

Lire la suite…



Mise à jour de l’applet Java Planisware
Mise à jour de l’applet Java Planisware


L’applet Java Planisware est l’élément téléchargé sur le poste client d’un utilisateur se connectant en client léger (mode Java) à une application sous Planisware. Cet applet fait l’objet de mises à jour régulières de la part de l’éditeur pour suivre les évolutions du noyau logiciel et apporter des corrections. Introduction L’applet Java Planisware se situe dans le répertoire /OPX2HttpRoot/Java/ de l’instance Planisware Server (sous UNIX le nom du répertoire ne prend pas de majuscule).

Lire la suite…



W7 Logs sous Planisware 5

Les actions et transactions réalisées dans P5 sont loggées dans les fichiers de logs de l’application. _(cf. “Les fichiers de log P5”)._ Ainsi, jusqu’à la version OPX2 R4, le seul moyen d’analyser l’activité de l’application consistait à mettre en place une solution permettant d’analyser les fichiers de logs générés par l’application. Afin de faciliter l’analyse des transactions de P5 (en termes de performances, de nombre d’erreurs, de nombre de connexions etc.

Lire la suite…



Problème de suppression d’objets liés à un projet P5 supprimé
Problème de suppression d’objets liés à un projet P5 supprimé


La suppression d’un projet dans P5 est une action sensible, qu’il faut réaliser avec précautions, car elle peut entrainer de nombreux problèmes. Ces problèmes touchent en général les objets liés au projet supprimé. La suppression d’un projet peut être réalisée de 2 manières : Dans un écran de Processes via le bouton en forme de croix rouge (en client léger ou en client lourd) Depuis le client lourd et l’utilitaire de suppression d’un fichier (Fichier > Administration > Supprimer un fichier…)

Lire la suite…



Suppression d’objets sous P5
Suppression d’objets sous P5


Rappels d’architecture : L’architecture du progiciel Planisware 5 repose sur une base de données contenant des tables indépendantes (une par classe d’objet). Les relations entre objets sont gérées exclusivement par la couche logicielle (il n’y a pas de relations directement implémentées dans le SGBD). Lors de la suppression d’un objet complexe (lié à d’autres objets) c’est le noyau logiciel qui va, dans la plupart des cas, vérifier que l’objet que l’on veut supprimer n’est pas encore lié à d’autres objets de l’application.

Lire la suite…



Simuler la volumétrie cible d’une application sous Planisware 5
Simuler la volumétrie cible d’une application sous Planisware 5


Lorsque l’on débute l’intégration technique (architecture et installation) d’une application sous Planisware 5 un certain nombre de questions se posent : Quelle taille doit-on donner la base de données ? Quelles sont les caractéristiques (RAM, CPU, …) des serveurs sur lesquels l’application va être installée ? Quelle répartition des modules Planisware sur les serveurs (le Connect notamment) ? … En général une étude d’architecture et de dimensionnement est demandée à l’éditeur Planisware ce qui permet de démarrer les activités d’intégration avec les recommandations sur les points essentiels (type et caractéristiques des machines, volumétrie, …).

Lire la suite…



ERREUR : Problème de communication avec la BDD après arrêt-relance en crontab

Description  Afin d’automatiser l’arrêt-relance du progiciel P5 on peut utiliser OPX Services Scheduler qui fonctionne sur toutes les plateformes. Sur les serveurs UNIX, on peut être amené à utiliser la fonctionnalité CRONTAB pour gérer les arrêt-relances de l’application (en particulier sur des environnements de test ou de recette). Si l’on programme l’arrêt-relance de P5 dans la crontab de l’utilisateur « root » en exécutant les scripts d’arrêt-relance standard P5 « stop-opx2 » et « start_opx2 » on ne rencontrera pas de problème particulier.

Lire la suite…